D.E. Théâtre – Présentation

Diplôme d’État de professeur de théâtre

Un partenariat École supérieure d’art dramatique de Paris / École de la Comédie de Saint-Étienne / École régionale d’acteurs de Cannes

Qu’est-ce que le diplôme d’État de professeur de théâtre ?

Le DE valide les connaissances et compétences générales et professionnelles correspondant au premier niveau de qualification de ce métier.

Il est inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au niveau III de la nomenclature interministérielle des niveaux de certification.

Ce diplôme s’inscrit également dans le dispositif européen d’enseignement supérieur par la mise en œuvre du système européen d’unités d’enseignement capitalisables et transférables, le diplôme valide l’acquisition de 120 crédits européens (ECTS).

Ce diplôme n’est pas indispensable pour enseigner ; il permet de valoriser les capacités professionnelles et donc d’aller dans le sens de la sécurisation des parcours professionnels.

Le professeur de théâtre, un « artiste pédagogue »

Le professeur de théâtre est avant tout un artiste maîtrisant les compétences de la pratique de son art.

L’articulation de la pratique artistique et de la pratique de pédagogue est essentielle.

On ne peut pas enseigner sans pratiquer soi-même. Il y a dans l’art dramatique une dimension technique qui impose de s’y confronter avant d’en envisager la transmission. C’est pour cela que l’on qualifie le professeur de théâtre d’artiste-pédagogue. Ainsi, la connaissance des données physiques et physiologique mises en jeu dans la pratique théâtrale, tout comme les éléments techniques et les différentes expressions artistiques sont des prérequis indispensables au professeur de théâtre.

Par ailleurs, l’artiste pédagogue se doit d’être ouvert aux autres arts et curieux de toutes les formes d’écritures, d’esthétiques, de technologies qui font et transforment le théâtre d’aujourd’hui.

Comment l’obtenir ?

Il existe quatre voies d’accès pour obtenir ce diplôme d’État : la formation initiale ou continue, l’examen sur épreuves, la Validation d’Acquis d’Expériences (VAE). Chacune des ces voies d’accès correspond à des profils et à des prérequis spécifiques.
Les trois écoles prendront en charge les dispositifs de formation initiale ou continue ainsi que les examens sur épreuves ; les VAE seront organisées dans un premier temps par l’ERAC uniquement.

→ Plus de renseignement sur les voies d’accès