« Impressions » de rentrée

« Quand tout sera fini
Quand il s’agira de ne plus parler
de théâtre de gens de théâtre de vies théâtrales,
L’humanité
– du moins cette chose, disons relationqui
a sauté par-dessus les digues et a noyé les maux
Tout le temps de « théâtre »
Va-t-elle s’installer durablement
Empêcher d’autres tsunamis
La peur des traumatismes persiste-t-elle ? »
Thomas

 

– – – – – – – – – – – – – – – – –

« Pour votre stabilité personnelle sachez profiter du groupe et vous en détacher tout autant. Il est fortement conseillé de côtoyer en dehors de l’ESAD des personnes non-comédiennes pour maintenir un bon équilibre personnel. Oui le comédien devient vite insupportable par ses excès en tout genre :
paroles, mise en scènes, remises en questions, actions absurdes, noyades, évasions, décollages…
Soyez prêts, forts, belles et beaux, vous partez pour trois ans qui passeront bien trop vite. Démarrez dès maintenant votre appareil de distorsion spatio-temporelle. »
Suzanne

– – – – – – – – – – – – – – – – –

Découvrez l’intégralité des impressions des acteurs de l’ESAD en cliquant ici.